Le bal des princes presque charmants

Publié le par Nine/Tendance Guest

La belle et ses princes presque charmantsLa télé, depuis quelque temps, je ne la regarde pour ainsi dire plus. J’enregistre les séries qui me plaisent, ça oui, et je les mets le matin au p’tit déj, le soir en rentrant tard ou, à l’inverse, quand j’arrive tôt et que je n’ai pas envie d’attendre le « prime » du jour. Alors bien entendu, les nouveautés, surtout s’il s’agit de télé-réalité ras des pâquerettes, je ne connais pas bien, sauf grâce aux soirées chez les potes où une bonne âme décide toujours de m’éduquer un peu.

 

Cette semaine, c’est au bureau qu’on a parfait ma culture gé, avec un topo sur la Belle et ses princes presque charmants. Alors que Marjolaine et les millionnaires représentait pour moi le summum du bas de gamme (ah, quoique… Secret Story en tient une couche aussi), voilà qu’on m’annonce qu’on a revisité le mythe de Blanche-Neige en la peroxydant et en lui collant non pas sept mais douze nains. Joli programme.

 

Pour corser le tout (ce n’est pas déjà suffisamment pitoyable), on présente ensuite à la belle les beaux gosses. Et là, la blonde va devoir choisir entre les cas sociaux moches et les beaux décérébrés. Ajoutez à cela le fait que Sandro, l’un des beaux gosses, soit en réalité un acteur de film porno, homosexuel de surcroît (donc un choix idéal pour la belle) et vous aurez une idée de cette nouvelle prod très prometteuse…

Publié dans Tendance people

Commenter cet article