A Day Made of Glass : info ou intox ?

Publié le par Tendance Guest

Imaginez un monde comme ça :

 

On pourrait se dire : « Wahou ! C’est trop cool ! », mais moi ça me fait un peu flipper, personnellement.

Déjà, l’idée d’une famille parfaite me donne la nausée. Mais en même temps, j’avoue qu’ils ne vont pas nous les monter en plein divorce, se balançant de la vaisselle à la figure avec les gamines qui pleurent en position fœtale dans leur chambre. Quelques années plus tard, la plus vieille devient la nana qui a couché avec tous les mecs du lycée mais qui, au fond de son petit cœur fragile, veut simplement que son papa la prenne dans ses bras et lui dise qu’il l’aime ; et la plus petite, à 15 ans, a déjà quatre tatouages et six piercings, une crête, des tee-shirts Slayer et fume du crack avec des mecs qui ont le double de son âge. Bon, je me suis un peu emportée mais c’est rigolo d’imaginer ça dans une pub.

Revenons à la publicité en elle-même, il y a quelques trucs qui m’échappent :

D’abord, j’aimerais comprendre comment la grand-mère fait pour voir les deux gamines au début de la vidéo. Où est la caméra ?

Imaginez qu’à chaque fois que vous passez devant une publicité, on vous envoie une alerte sur votre téléphone, ce ne serait pas super énervant ? On est déjà assez envahis par la pub comme ça, vous ne trouvez pas ?

À chaque fois que « Jennifer » s’approche d’un des écrans on la reconnait et on s’adresse directement à elle. Moi, sincèrement, je me sentirais observée, traquée, je deviendrais probablement parano et j’aurais surtout envie qu’on me FOUTE LA PAIX ! Non mais.

Quant aux eBooks, je suis comme beaucoup de personnes qui ne veulent pas lâcher le format papier. Même si c’est évidemment moins pratique, il n’y a rien tel que l’odeur d’un livre ; et puis ce serait la fin des beaux livres de collection. Quelle tristesse. Bon, j’avoue que j’avais téléchargé des livres sur mon iPhone, avant de l’avoir perdu, mais ils étaient gratuits, c’est différent ! Ouais, ok, j’ai vendu mon âme au diable mais je fais le serment de ne jamais totalement abandonner le bon vieux bouquin qu’on abîme en le trimbalant toute la journée dans son sac à main, qu’on fait tomber dans le bain (je vous ai déjà dit que j’étais maladroite ?) mais qu’on aime de plus en plus, à mesure qu’il vieillit.

Et puis l’histoire de toucher la fenêtre pour éteindre la lumière. Franchement, vous avez déjà vu quelque chose d’aussi absurde ? Pourquoi ne pas utiliser un interrupteur ? C’est EXACTEMENT la même chose ! C’est le même mouvement ! Oui, ça m’énerve qu’on essaie de nous faire croire que quelque chose est révolutionnaire, et qu’on en a absolument besoin alors que rien n’est plus superflu.

Bon après j’avoue que l’idée des fenêtres teintées qui se « déteignent » le matin est super, ça m’éviterais surement de nombreuses « pannes de réveil » et d’arriver en retard au boulot. La télé n’est pas mal non plus, d’ailleurs.

Mais le plus important : vous pensez vraiment que tout cela est écologique ? Franchement, un seul jour comme celui-ci et la planète est morte. Je crois qu’avec toutes les catastrophes dont on a été témoins, il serait peut-être temps de se calmer, non ?

Je dis ça, je ne dis rien…

Publié dans Tendance high tech

Commenter cet article