Dissertation people du jour

Publié le par Nine/Tendance Guest

dissertation du jour1Aujourd’hui, sujet dissertation people : « faut-il se mettre à poil pour réussir ? ».

 

De Britney Spears qui, pour son « grand come-back » se transformait en prosti-danseuse dans Gimme more, à Christina Aguilera dont la carrière a connu un nouveau souffle à chaque apparition de « presque zone pubienne » dans ses clips, en passant par Beyoncé dont la tenue officielle de chaque apparition sur scène est devenue un body, il y a matière à réfléchir.

 

dissertation du jour2Bien sûr, cela fait vendre / parler / mater. Il n’empêche que trop de sexy tue le sexy. Par exemple, lorsque je vois Rhianna se trémousser en bikini Haribo (50% fraise Tagada, 25% banane Bams, 25% réglisse) lors de son dernier concert, je m’étouffe. Est-ce pour attirer les pedobears ? Qu’y a-t-il de sexy dans le fait de se promener en sous-vêtements archi-laids – dont le seul avantage est de représenter un garde-manger anti hypoglycémie - collant résille effet rôti de bœuf et chaussures (???) rose Barbie ?dissertation du jour3

Soit, tous les goûts sont dans la nature. J’attaquerai donc le cas Miley Cyrus. Pur produit Disney, la belle jure ses grands dieux être une chose sainte, quasi divine. Le temps d’Hannah Montana, on y croit. Entre sourire ultra bright et look de pré-ado, tous les outils marketing sont opérationnels. En 2009, c’est le drame. Agée de 16 ans, l’icône tout nouvellement majeure sort son album Party in the USA où l’on devine ce qui se profile déjà : Can’t be Tamed a.k.a comment je me déshabille quasi intégralement en secouant mon booty parce que youhou j’ai 17 ans. En un an et demi Miley est passée de Sainte nonne Minnie à un personnage à faire rougir Katsumi.dissertation du jour4

 

Enfin, pour asseoir mon raisonnement, je prendrai l’exemple de Lady Gaga qui en cas de forte vague de froid daigne troquer un string contre une culotte pour sortir. L’apparition d’une jupe est envisageable à partir de -50°C. Sexy ? Bof. Même, plutôt beurk.

 

Je trouve sexy une femme qui, certes, met en avant ses avantages mais qui sait rester dans une certaine limite. Une jupe au-dessus du genou est souvent plus esthétique qu’une mini-ras-la-culotte.

 

Cet avis n’engageant que moi, je vous invite à partager vos arguments allant dans ce sens, ou non, dans les commentaires.

Publié dans Tendance people

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Malou Cheveux Courts 27/07/2011 23:51


Trop se deshabiller confine au vulgaire... mais il faut croire que c'est utile puisque c'est souvent en montrant ses nichons qu'on devient celebre ! Les gens sont friands du "j'en fais trop et j'en
montre trop", pas moi :-)
Bonne soiree !