Entre les lignes de mon Kindle

Publié le par Nine/Tendance Guest

KindleFrédéric Beigbeder l’a dit : les livres sont en danger, remplacés par les écrans. Et de fait, le Kindle est une véritable bibliothèque à lui tout seul, avec ses 292 grammes et ses mensurations dignes d’un top modèle (tout est relatif) : 19,1 cm x 13,5 cm x 1,8 cm. De quoi laisser de côté la pile de bouquins bien lourds quand on part en vacances.

 

Alors non, je n’abandonnerai jamais le papier. Mais… Tout de même… La perspective d’emporter trois kilos de livres pour quelques jours de vacances quand le Kindle en comprend des dizaines (de livres, pas de kilos)… Mon dos (et surtout mon épaule droite en fait) me dit que, peut-être, je pourrais envisager de passer au numérique. Juste cette fois-ci. Ou alors dans le métro, plutôt que de me trimballer le dernier pavé à lire ab-so-lu-ment…

 

Bref, le Kindle, c’est ce petit gadget qui n’en est pas un, qui permet de lire sans ouvrir un livre, de se constituer une bibliothèque pas du tout encombrante. Reste à s’adapter à la lecture sur écran. Perso, j’ai un peu de mal à y rester plus de quelques minutes. Donc c’est effectivement parfait pour de courtes séances. En revanche, pour un bouquin « prenant », j’ai encore des doutes…

Publié dans Tendance high tech

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article