I am a bad, bad girl

Publié le par Nine/Tendance Guest

i am a bad bad girlAngelina Jolie est le sex symbol de toute une génération. Mme Tom Raider en a fait fantasmer plus d’un et laissé sans voix plus d’une. En effet, avant d’être l’une des deux têtes du corps Brangelina, Angie était une … bad girl. Une vraie. De celles qui ont une vie plus que sulfureuse et qui font dire à maman que « non, non, tu ne regarderas pas ses films. »

 

Angelina c’est le mal incarné. Relation homosexuelle destructrice, scarifications quotidiennes, alcoolisme, consommation de drogues en tout genre. Oh non, Angelina n’était pas la parfaite jeune fiancée à présenter à sa famille. Et puis voilà qu’un jour une ride se pointe et elle décide de changer d’image parce que le style bad girl finit par lasser. Exit la garde-robe cuir et moustache. Angelina rentre dans l’air de sainte mère de famille. Ambassadrice de l’ONU, moitié de Brad Pitt et mère de 6 enfants plus tard, l’image est parfaite. Sauf que cela fait un petit moment maintenant.

 

La guerre entre Angelina Jolie et Jennifer Aniston n’est toujours pas terminée et la girl-next-door est en train d’enterrer la belle brune qui n’a plus que ses enfants pour elle. Autrefois elle pouvait compter sur Brad pour un adopter un autre en cas de coup dur mais Monsieur biceps est amplement satisfait du nombre de 6. Alors quoi ? Angelina doit se contenter de brushings et de rouges à lèvre rouge pour faire la une des journaux ? Que nenni, c’est mal connaître la diva.

 

Voici donc le retour du refoulé autrement nommé « je suis toujours une mauvaise fille ». On attend donc du trash, du scandale, de l’écarquillement d’yeux. Déception. La bad bad girl ne laisse rien passer. A moins qu’il n’y ait rien. Que le côté sombre d’Angelina soit son anorexie notoire. Savoir que madame ne consomme que 600 calories par jour n’est en rien un scoop. Cela fait d’elle une actrice comme les autres à Hollywood ; elle rejoint le clan des 80% (au moins) d’actrices anorexiques et obsédées par la maigreur. Come-back raté.

Publié dans Tendance people

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article