Oho, z’ai ‘ru voir un ‘ros fiasco

Publié le par Nine/Tendance Guest

Si je vous dis « Hélène » et que vous avez plus de 10 ans, vous me répondez de façon hystérique : « Hélène et les garçoooooonnnnssss ! ». Dans le mille. Hélène, notre Hélène qu’on a découverte à 18 ans à peine est de retour. Comment ?

 

Mais si ! Souvenez-vous. D’abord cantonnée à un second rôle dans la série « Premiers baisers » où elle jouait la sœur de Justine, Hélène a eu droit à sa propre série grâce au succès de son personnage. Voici comment est né « Hélène et les garçons ». Notre petite bouille a bien fini par grandir et même si les étudiants passaient leur temps au sport ou à boire des grenadines chez Alfredo’s il a bien fallu les faire évoluer à un moment. La joyeuse bande – dont Hélène – est donc passée du stade d’étudiants habitant on ne sait où au stade de heuuuummmm étudiants-mais-on-ne-sait-pas-trop habitant tous ensemble. Une sorte d’avant-friends.

 

 

Enfer et damnation, Hélène en a ras le rouge à lèvres et quitte la série. Fort heureusement pour AB1, Nicolas, l’amour pur et tendre d’Hélène reste. Un tout petit peu frustré d’être le seul acteur à ne pas pouvoir embrasser les actrices (ça tourne à une vitesse folle et toutes les combinaisons possibles ont été envisagées) Nicolas finit par dire que « oui, oui, c’est sympa d’être le chevalier blanc amoureusement épris de celle qui s’est barrée en Australie mais bon … Un peu de tendresse, non de non ! ». Et là c’est parti en cacahouète. Toutes les semaines les couples changeaient et ça devenait un poil compliqué à suivre. Et là encore il a bien fallu les faire grandir tous autant qu’ils étaient.

 

« Le miracle de l’amour » a duré son temps mais ne faisait plus rêver les jeunes filles en fleur. Qu’à cela ne tienne, les producteurs sont des gens astucieux. Les personnages vivent d’amour et d’eau fraîche depuis leur plus jeune âge et n’ont jamais bossé. Emmenons-les dans les îles ! Oh bah oui, il ne manquait plus qu’un cadre paradisiaque. Nous voici donc embarqué dans « les vacances de l’amour ». Tout ça finit par s’arrêter un jour. C’est pas que personne n’ait jamais cru au délire : soyons beaux, ne travaillons pas et une vie facile s’offrira à nous, mais le concept a ses limites. Fin de la saga. Comme c’est triste.

 

Mais voici qu’au début de l’année des gens mal intentionnés (on ne pas dire autre chose) nous ressortent la vieille joyeuse bande : « les mystères de l’amour ». Sans rire ! Surfant sur la vague nostalgique la chaine arrive à capter un peu d’audience. Alors pourquoi ne pas pousser le concept jusqu’au bout ? Vous vous souvenez qu’au début de sa carrière Hélène était chanteuse ? Bah voilà. Et oui, elle a remis ça. Je ne vois pas vraiment de différence avec « Peut-être qu’en septembre » et tous les merveilleux opus auxquels nous avons eu droit mais bon. Cadeau idéal pour Noël ; n’hésitez pas !

Publié dans Tendance people

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article