La jupe Pepe Jeans

Publié le par Nine/Tendance Guest

jupe pepe jeansL’hiver est une saison que je n’aime pas car j’ai souvent froid. Toutefois je dois reconnaitre un bénéfice à cette période qui est de pouvoir porter des matières que jamais je n’oserais enfiler en temps « normal ». Le cuir fait partie de ces matières.

 

Souvent encensé car « sexy » ou décrié car « c’est encourager l’abattage de vaches que de porter du cuir ». J’en suis arrivée à la conclusion que porter du faux cuir, tant qu’il est de qualité, ne peut être que bénéfique. Et pourtant. C’est bien l’une des matières avec lesquelles j’ai du mal. J’essaye, j’enfile, j’arrange et je cours me changer. La plupart du temps je n’ai pas une silhouette ravageuse loin de là mais je ressemble plutôt à Lorenzo Lamas dans « Le rebelle » les biceps en moins. Bref, le cuir et moi étions en fâcheuse posture puisque j’espérais toujours un flirt de temps à autre alors qu’il revendiquait son indépendance.

 

Et puis voici qu’un jour je me promenais tout à fait par hasard chez Pepe jeans (on se promène toujours par hasard chez Pepe jeans, on n’a jamais l’intention de claquer les 9/10ème de son salaire en ouvrant les portes du magasin), une jupe en cuir me fait du rentre dedans. Du vrai ; elle m’a littéralement sauté dessus. Je l’essaye et ô bonheur elle est parfaite. Encore plus parfaite que parfaite. Elle est courte mais pas trop (la mini en cuir c’est réservé à Pigalle), elle est cintrée mais pas crayon donc chic et raffinée mais sans me boudiner le fessier. Enfin, d’une couleur originale (camel) elle « casse » le côté gothique/punk/motard du cuir noir. Avec des boots pour dédramatiser le cuir, un col lavallière et une veste un brin masculine j’ai tout juste. Bien-sûr au gré des accessoires elle peut devenir une jupe de soirée, ou un look de jour version ethnique ou encore bohème.

 

Je l’aime ma jupe en cuir !

Publié dans Tendance mode

Commenter cet article