Avoir chaud en mode bidendum

Publié le par Nine/Tendance Guest

avoir chaud en bibendumJe vais vous étonner : je caille !

 

Depuis quelque temps je vous rédige des articles sur l'art et la manière de rester à peu près lookée même en plein hiver. Cette fois j'abandonne et je vous retrace l'histoire du marasme vestimentaire qui m'habite le week-end, lorsque je suis à l'abri des regards indiscrets.


Couche n°1 : moi, ma peau, mon froid.

 

Couche n°2 : les sous-vêtements. En coton. Et oui, les beaux peuvent par inadvertance glisser ou se mettre à gratter et c'est compliqué de tout remettre en place quand on sait l'épaisseur vestimentaire avec laquelle on va se retrouver. De toute façon les beaux ils sont dans la machine ; la seule qui bosse sans broncher le samedi/dimanche.

 

Couche n°3 : (attention, ce contenu peut choquer) un tricot de corps. "NON !!!!!!!!" Si. Oui, oui, je sais, on a mis des années à s'en débarrasser en prouvant à maman que grâce au réchauffement climatique, hop là tiens, plus besoin de ça. Allez, poubelle. Bon bah du coup, allez, magasins.

 

Couche n°4 : le collant. Si possible fourré en poil de Bisounours ou toute autre bête poilue façon fourrure toute douce. Sinon il existe des collants très très opaques et très très chauds.

 

Couche n°5 : le T-shirt à manches longues.

 

Couche n°6 : le T-shirt à manches courtes. Les deux doivent être en matière transpirante. Tout doit être en matière transpirante, à moins de vouloir sentir le renard mort.

 

Couche n°7 : le jean "un peu serré pour ne pas laisser l'air rentrer mais pas trop pour ne pas comprimer la jambe". Tout un art. En ce moment la version jogging est également très exploitée.

 

Couche n°8 : le sous pull

 

Couche n°9 : le gros pull

 

Couche n°10 : la polaire

 

Couche n°11 : la grosse paire de chaussettes en laine qu'on fait remonter sur le jean. Oh bah quoi, de toute façon on ne va pas sortir c'est le pôle Nord dehors.


Du coup on peut embrayer sur couche n°12 : gros plaid. Le tout est installé sur couche n°13 : le gros canapé moelleux, face à couche n°14: la TV et sa montagne de DVDs. On pourra à loisir se goinfrer de couche n°15 : grosses glaces / sauce chocolat / nappage caramel avec éclats de machins fourrés au brownie. Non, on a le droit. Il faut bien lutter contre le froid ! Bon, même si à ce rythme-là, les couches supérieures vont bien vite se retrouver concentrées dans la couche numéro 1…

Publié dans Tendance mode

Commenter cet article