La Saint-Valentin en last minute

Publié le par Nine/Tendance Guest

Saint-Valentin14 février : c’est la Saint-Valentin ! A nous les petits cœurs partout (entre les œufs de Pâques déjà de sortie), le rose, le rouge, les fleurs… La Saint-Valentin, c’est un peu le Noël des adultes qui rentrent dans le sacro-saint gang des « en couple ». Si tu ne prouves pas ton amour aujourd’hui, t’es ringard. Bof. Question de point de vue. En revanche, niveau idée, ce serait bien de sortir un peu des clichés. Alors, on lui offre quoi, ce soir ?

 

Un dîner dans le noir. Ne rêvez pas : le restaurant éponyme doit être blindé de chez blindé : d’autres ont eu l’idée avant vous. Ce n’est pas pour autant qu’il faut s’avouer vaincu(e). Préparez votre dîner, mettez la table, éteignez les lumières et… priez pour bien connaître le nombre de pas qui vous séparent de la cuisine (et pour que rien ne se place sur votre chemin).

 

On reste sur le côté gourmandise avec, pour les flemmardes des fourneaux, un gâteau tout spécialement créé pour l’occasion chez Picard. Oui, Picard est ton ami !

 

Grande roue de ParisOn grimpe sur la grande roue. Façon touristes en goguette qui viennent se crier leur amour avec vue sur tout Paris. On se croirait dans un film et ça mérite bien un baiser de cinéma.

 

Canard sexyOn s’encanaille dans un love shop. Pour lui, pour elle… Il n’y a plus qu’à choisir le ou les jouets qui plairont à l’homme ou la femme de vos rêves. Soit vous lui faites la surprise, soit vous y allez à deux. Lingerie, huiles de massage, bougies de massage (comment ça, vous ne connaissez pas ?), vibros et menottes raviront les cupidons coquins.

 

Revoir le Dernier tango à Paris. Un classique ! Aussi un film d’un érotisme intense. Qui a dit qu’il fallait sortir de chez soi à la Saint-Valentin ?

 

EtoileLui offrir une étoile. Parce qu’on le voit tous les soirs (enfin, quand les nuages ne sont pas de la partie) et qu’elles nous rappelleront pour toujours ce moment précieux (que c’est beau ! Non, vous ne trouvez pas ?). Bref, vous pouvez lui offrir une étoile à son nom (ou surnom. Imaginez un peu l’étoile « Mon Canard »), et si ce n’est pas la lune, ça s’en approche…

 

Bon, et pour les allergiques ultra-réfractaires, vous pouvez toujours prendre le contre-pied et décider de passer la soirée dans un club de strip-tease. Direction le Secret Square

Publié dans Ma pomme

Commenter cet article