We will always love you Whitney Houston

Publié le par Nine/Tendance Guest

we will always love you whitney-houstonUn samedi soir comme un autre. On sirote des cocktails avec des copains, tranquillement installés sur des canapés et coussins lors d’une crêpe party. Tout le monde s’amuse et là, bam, on apprend vers 1h du matin (merci Twitter) que Whitney Houston vient d’être retrouvée morte dans sa baignoire, à quelques heures des Grammy Awards. Choc. Eclats de rire, spéculations sur les causes de sa mort et on passe à autre chose. Vers 5h on en revient quand même à « ça ». Whitney est morte. Crack ? Cocaïne ? Un peu de tout ? On connait tous le passé sulfureux de la chanteuse. Pourtant, après l’avoir vue toucher le fond on avait aussi pensé qu’elle s’en sortait avec ses différentes cures de désintoxication. Certes, on pouvait encore voir il y a quelques jours encore des vidéos montrant la star se débattre avec ses chansons. Sa voix sublime était abimée de façon irréversible. On voulait quand même y croire. Le lendemain, réflexion sur la mort de la chanteuse. Est-ce qu’on se doutait qu’une mort imminente était probable ? Oui. Pour autant ce n’est pas l’image qu’on voulait garder. Whitney Houston c’est l’une des plus belles voix de ce siècle. Capable de tenir des notes avec un groove tout particulier dans la voix, Whitney, on aime ou on n’aime pas mais on doit lui reconnaître un talent fou. D’ailleurs, c’est à cette voix en or qu’elle doit son duo When you believe avec sa rivale et ennemie jurée Mariah Carey. Personne d’autre n’était capable d’affronter ce monstre sacré des vocalises.

 

Ce qu’on retient, ce que ses fans retiennent et ce qui a de plus beau chez Whitney ce sont les moments magiques qu’elle nous a offert sur ses plus grands tubes, My love is your love, I learnded from the best, My name is not Susan et bien sûr, l’indétrônable I will always love you. Les frasques, les déboires et la chute…Gardons-les pour les starlettes actuelles qui nous offrent davantage de scandales que de vraies performances.

 

Whitney, we will always love you (au moins un petit peu).

Publié dans Tendance people

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article